www.maisons-de-retraite.net - votre portail en ligne pour trouver et tout savoir sur les maisons de retraite

Maisons de retraite : ce qu'il faut savoir

Si le mot « maison de retraite » peut faire peur car il est souvent associé dans les esprits à une perte d'autonomie et à la fin de vie, il recouvre en fait une grande diversité de réalités et de solutions adaptées à chacun. Une maison de retraite est simplement un lieu de vie collectif dans lequel résident des personnes âgées plus ou moins autonomes.

La plupart des établissements proposent un cadre de vie confortable et serein, des services de restauration et de blanchisserie, des activités pensées en fonction des capacités et des envies des résidents (jeux, ateliers multimédia, sorties et visites), ainsi que des lieux communs de rencontre et d'échanges entre résidents. Beaucoup proposent également une assistance dans les gestes du quotidien ainsi qu'une surveillance médicale et psychologique.

Les maisons de retraite sont finalement des solutions rassurantes à la fois pour les résidents, qui sont moins isolés qu'à leur domicile et ont plus facilement accès à des services de soin et de suivi, et pour leurs proches, qui les savent dans un environnement sécurisant.

Qui vit en maison de retraite ?

La population française vieillit, ce qui veut dire que, grâce à une durée de vie moyenne de plus en plus longue, le nombre de personnes âgées présentes sur le territoire est de plus en plus important. En 2010, on recense en France plus de 15 000 centenaires, soit 13 fois plus qu'en 1970.

Si les personnes âgées vivent de mieux en mieux grâce aux progrès de la médecine, plus l'on avance en âge, plus l'on perd en autonomie et plus la solution de la maison de retraite semble s'imposer. Par conséquent, le nombre de résidents en maison de retraite ne cesse d'augmenter, avec un peu moins de 700 000 résidents en 2010.

L'âge moyen des résidents est d'environ 83 ans et l'âge moyen d'entrée est de 80 ans, soit de plus en plus tard, ce qui reflète de meilleures conditions de vie à domicile grâce au développement des aides à domicile. La grande majorité des résidents sont des femmes (plus de 70%) mais sont en moyenne 3 à 4 ans plus âgées que les hommes, qui préfèrent le plus souvent rester à leur domicile tant qu'ils le peuvent. Finalement, l'immense majorité des résidents sont des personnes seules (87%).

Vivre avec sa maladie en maison de retraite

Avec environ 80% des résidents (hors foyers-logements) considérés comme dépendants, la perte d'autonomie est la principale cause d'entrée en maison de retraite. Celle-ci peut être due simplement au grand âge, mais est souvent causée par des maladies – principalement les maladies neuro-dégénératives d'Alzheimer et de Parkinson dont les symptômes évoluent et s'aggravent avec l'âge.

Pour les 3 millions de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer en France, les pertes de mémoire, mais également les troubles du comportement et de la communication qui se manifestent progressivement ne nécessitent pas forcément d'intégrer une maison de retraite rapidement. La décision se prend en concertation avec le patient, la famille et le corps médical, et seulement lorsque les symptômes rendent la vie au domicile trop dangereuse pour le patient lui-même ou trop difficile pour son entourage. Le patient intègre alors généralement une unité Alzheimer spécialisée, offrant un suivi psychologique et médical complet au sein d'un établissement plus large.

Pour les 150 000 personnes atteintes de la maladie de Parkinson en France, la perte de mobilité progressive ne pousse également à l'intégration d'une maison de retraite que lorsqu'elle rend la vie à domicile trop difficile. Il n'existe généralement pas de cellules spécialisées mais un suivi médical est assuré tout au long du séjour.

Finalement, avec environ 50 000 cas par an, les fractures du col du fémur sont, surtout chez les femmes, une autre cause majeure d'entrée en établissement de retraite car elles entraînent une perte de mobilité et une fatigue considérables. Le séjour est alors souvent temporaire mais peut se transformer en séjour permanent par la suite.

Trouver une maison de retraite adaptée

Bien choisir sa maison de retraite est capital et doit être le fruit d'une démarche réfléchie et concertée entre la personne concernée, son entourage et son médecin traitant. Il existe de nombreux types de maisons de retraite différents, chacun offrant des solutions adaptées à des personnes plus ou moins autonomes, allant de solutions d'accueil de jour à des Unités de Soin Longue Durée pour Personnes Âgées (USLD), en passant par les foyers-logements. Il faut garder à l'esprit qu'entrer en maison de retraite doit être un changement positif dans la vie du résident, lui apportant confort, sérénité et contact avec l'extérieur.